Bien qu’il reste encore quelques travaux d’embellissement à faire, comme le changement des panneaux d’affichage, votre mairie a connu ces dernières années une véritable cure de jouvence. Les travaux de rénovation, qui étaient devenus bien nécessaires, se sont faits progressivement, en fonction des aides financières obtenues par la commune. Ils ont concerné le bâtiment en lui-même avec l’objectif notamment d’une meilleure isolation thermique et d’économies d’énergie, mais aussi les extérieurs. Pour ce qui concerne le bâtiment, le projet a permis de changer les menuiseries, les volets, de réparer les encadrements de fenêtres en pierre, et d’améliorer le système de chauffage (changement des anciens radiateurs par des radiateurs à inertie, plus performants). Les travaux extérieurs ont consisté dans le traitement de l’éboulement qui s’était produit à l’arrière du bâtiment, la réfection du perron qui était fortement dégradé par la stagnation des eaux pluviales, et la création d’un nouvel accès latéral, composé d’un escalier et d’une rampe pour les personnes à mobilité réduite.

Réalisé dans le cadre de l’agenda d’accessibilité programmée, ce nouvel accès permet à la mairie d’être désormais en conformité avec la réglementation. Il restera à matérialiser une place de stationnement réservée aux personnes à mobilité réduite devant la mairie et à installer une sonnerie en bas de la rampe.

Tous ces travaux ont pu être réalisés grâce à la réserve parlementaire du sénateur Roche à hauteur de 5 000 €, à l’Etat pour ce qui concerne le nouvel accès (obtention d’une DETR de 5 325 €) et à la Région dans le cadre du programme Bonus Relance Région. Celui-ci a permis de financer 50 % des dépenses induites par la réfection du perron, le traitement de l’éboulement, le remplacement des radiateurs et le remplacement d’une partie des menuiseries, soit une aide de 12 644 €.