Saint-Ilpize, le bourg et les villages

A la découverte de la commune de Saint Ilpize

Tout voyageur qui passe par le Val d’Allier entre Vieille Brioude et Lavoûte-Chilhac ne peut qu’être émerveillé par le site de Saint-Ilpize, visible bien avant d’y arriver, avec son magnifique château qui s’élève comme une sentinelle gardant le passage vers la haute vallée.

Vue du château avec la tour

Perché sur un piton volcanique au dessus de l’Allier 150 mètres plus bas, le château médiéval de Saint-Ilpize, avec sa chapelle du 11ème siècle, joyau de l’art roman et classée monument historique, domine l’ancien bourg médiéval. Au commencement de son histoire ce château médiéval est refuge et habitation des seigneurs et leur peuple, mais très vite la population déborde les confins du château pour occuper le Plain tout près de l’enceinte fortifiée. Ici, l’église fortifiée de Sainte Madeleine, qui sera également classée monument historique, est construite au 14ème.

 De là, la petite ville s’agrandit en descendant les pentes. C’est un dédale de maisons serrées les unes contre les autres, bâties au flanc de coteau, souvent creusées dans le rocher, avec d’étroites ruelles se faufilant entre les bâtis. Bientôt le bourg médiéval occupe l’ensemble des pentes jusqu’aux berges de l’Allier et devient une cité médiévale de conséquence: carrefour commercial frémissant d’énergie et de vie, au Moyen Age la cité de Saint Ilpize est une des 13 bonnes villes d’Auvergne, avec 2000 habitants vivant à l’intérieur de ses murs fortifiés.

Bourg de Saint-Ilpize

Aujourd’hui bien plus paisible, cet ancien bourg médiéval est le chef-lieu de la petite commune de Saint-Ilpize dont les terres couvrent une superficie d’environ 11 000 m², partagée entre la vallée fluviale et la montagne. Avec une population d’environ 200 habitants, répartis entre une dizaine de villages, la commune est essentiellement agricole, avec en plus quelques vignobles par ci et par là, reste d’une tradition viticole très importante qui a vu son apogée à la fin du 19ème siècle  et dont l’importance historique a donné lieu à la création d’un musée de cépages à Saint-Ilpize (visite sur demande).

Comme à Saint-Ilpize, les villages de la commune ont conservé pour la plupart leur aspect traditionnel : fontaines, abreuvoirs, lavoirs, fours, métiers à ferrer et croix se trouvent encore parmi les maisons en pierre aux toits en tuiles romanes. Le petit patrimoine est riche, et mérite le détour.

Certains de ces villages sont inclus dans les deux circuits de petite randonnée pittoresques qui empruntent les anciens chemins ruraux de la commune, en passant par un paysage reconnu exceptionnel: les villages de Cissac et Chazieux en suivant le circuit Aux Portes du Château  (départ mairie de Saint Ilpize) et celui de Seniquette, en suivant le circuit En Passant par Bartaillat (départ Tapon). D’autres itinéraires de randonnée passent par la commune : le circuit Robe de Bure et Cotte de Maille et Le GR 470 Sources et Gorges de l’Allier.

  • Vue du château avec la tour

Les villages de la vallée

Faucon

Tout au fond d’une étroite vallée boisée, le petit village de Faucon s’accroche à la pente, ses vieilles maisons à moitié cachées parmi les feuillages. A côté du village, l’ancienne fontaine à deux bacs, et un lavoir restauré.

  • Faucon, une ruelle

Grenier

Perché à mi-hauteur de la côte, le hameau de Grenier se compose de quelques jolies maisons groupées à côté de quelques prés.

Vue sur le village de Grenier

Ribeyre

Le village est surtout connu pour son centre équestre, le Pied à l’Etrier (renseignements au 04 71 74 71 35). Les quelques maisons du village, perchées au dessus de l’Allier, sont entourées de prés où broutent les chevaux.

  • Vue sur le village de Ribeyre

Chantel

Au bord de l’Allier, le petit hameau de Chantel se trouve sur la route départementale. Ce village étant situé près d’une ancienne coulée de lave, beaucoup de maisons sont construites en pierres provenant des colonnes basaltiques.

  • Vue du village de Chantel

Tapon

Le village de Tapon marque la limite nord de la commune et était suffisamment important dans le temps pour avoir une école et une chapelle. Aujourd’hui une association villageoise œuvre pour rendre le village attractif. A voir, la fontaine, le four communal, la chapelle, ce dernier est utilisé pour les messes de temps à autre, et pour les concerts en été.

  • Tapon, vue du village

Les villages de la montagne

Seniquette

De Tapon, une petite route monte vers la montagne pour arriver à Seniquette, village agricole situé en hauteur au milieu des près. C’est ici que les bons fromages de chèvre de Seniquette sont fabriqués. Au village se trouvent une fontaine, un abreuvoir, un métier à ferrer et une croix. Du village, une magnifique vue sur la vallée en direction de Saint-Ilpize.

  • Le village de Séniquette

Cissac

Cissac est un très bel ensemble architectural de maisons en pierre aux tuiles romanes. En plus, le petit patrimoine à Cissac est très riche, nous y trouvons une fontaine, un four, une magnifique croix sculptée, un métier à ferrer et un lavoir, le tout en excellent état. Ce village se trouve sur le sentier de petite randonnée « Autour du Château ».

  • La fontaine de Cissac

La Pradelle

De nos jours, inhabité, ce hameau se trouve au bord de la route départementale D22, juste avant d’arriver à Channat.

Vue du hameau de la Pradelle

Channat

Avec sa trentaine d’habitants, ce village reste bien vivant toute l’année. Situé aux pieds d’un ancien volcan, le village domine une vue splendide vers la vallée de l’Allier et les monts de la Margeride. Dans le village, il est encore possible de voir le métier à ferrer, la fontaine et le lavoir, ainsi que le four à pain.

  • Vue vers le village de Channat et les Monts de la Margeride

Le Bancillon

Petit hameau sympathique et tranquille situé dans une étroite vallée en dessous de Channat, le Bancillon se repeuple petit à petit depuis quelque temps. Les restes d’un ancien puits sont visibles au bord de la route.

  • Le Bancillon, l'ancien puits

Chazieux

Village de la vallée, perché une centaine de mètres au dessus de l’Allier, Chazieux profite d’un ensoleillement exceptionnel. On y trouve des figues de Barbarie et d’autres plantes méditerranées et des vignobles. Aujourd’hui, le village continue une tradition viticole qui date de l’ère des Romains. D’ailleurs, le village est connu pour ses bonnes caves ! A voir, une belle fontaine au milieu du village.

  • Vue sur le village de Chazieux