Goûter de nouvel an

voeux_2015-02-07

Le CCAS avait convié la population ce samedi 7 février après-midi pour le goûter de Noël, exceptionnellement retardé cette année. C’était aussi l’occasion pour la municipalité de présenter ses vœux.

Après avoir remercié celles et ceux qui s’étaient déplacés malgré le mauvais temps, souligné la présence de Jean Fostier, maire précédent, de Nathalie Rambourdin et Brigitte Issartel de la municipalité de Villeneuve, Pierre Héno, entouré de ses conseillers, souhaita traditionnellement une bonne année et une bonne santé pour 2015 à ses administrés ainsi que la bienvenue aux nouveaux habitants et à Nadine Bonnardet, nouvellement installée dans la Maison des Artisans.

Puis ses adjoints rappelèrent les travaux effectués en ce début de mandat ainsi que les projets pour l’avenir.

Martine Defay rappela la composition du CCAS ainsi que ses actions récentes ou possibles. Jeannot Bouche fit la liste des travaux réalisés parmi lesquels le rejointoiement du mur du cimetière, l’abattage des arbres dangereux à la plage du Moulin, le passage de l’épareuse, la pose de rampes à la mairie et à la chapelle de Tapon. Il expliqua aussi le retard d’autres actions prévues, par recherche de subventions supplémentaires, Routes VC6 VC7 Ribeyre Grenier, ou par retard des entreprises, cheminées des logements mairie, grosses réparations de la voirie. Joseph Olivain expliqua les nécessaires entretiens sur les stations d’épuration des villages et notre part dans la rénovation de la STEP de Villeneuve Bourg. Un sondage pour recherche de fuites sur nos réseaux a eu un résultat négatif.

Les projets ne pourront se réaliser que sur quelques années, dans l’ordre des priorités, après recherche des aides possibles. Il s’agit du devenir de l’école de Saint-Ilpize, des routes (bas de Tapon, route de Faucon, Cissac, Channat), de réalisations dans le cimetière (ossuaire, colombarium, caveau d’attente), de la récupération d’eaux de pluie dans un secteur de Tapon, de la mise aux normes « économiques » de l’éclairage public, du projet du Bourg revu de façon réaliste…

Après avoir expliqué les petites économies déjà réalisées et les régularisations administratives encore à faire, Pierre Héno expliqua la formidable opportunité qu’il y aurait à s’engager dans le processus de « Commune nouvelle » avec Villeneuve d’Allier. Le regroupement des deux communes permettrait d’échapper pour 3 ans à la baisse des dotations DGF(30% soit environ 50 000 euros), et favoriserait l’attribution de DETR pour nos projets. Cela aurait aussi du sens car les 2 communes n’en faisaient qu’une avant 1845 et elles ont au moins en commun les dossiers de l’assainissement et de l’école. Le conseil municipal de Saint-Ilpize s’est prononcé à l’unanimité pour y réfléchir avec Villeneuve.

L’après midi se termina autour d’un goûter où galettes et gâteaux divers purent être dégustés tout en continuant les échanges.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.